Image d'introduction
Session recrutement jeunes diplômés
Date de publication
Texte d'introduction

Inspirés des pratiques de talent management anglo-saxonnes, les Graduate Programs se sont peu à peu imposés dans les entreprises françaises. Outre le fait que ce mode de recrutement permet de se distinguer sur un marché du travail aujourd’hui mondialisé et ultra compétitif, il offre de nombreux atouts aux recrutés qui s’ouvrent ainsi à l’international, mais, également, aux entreprises. Petit tour d’horizon…

Corps de l'article

Les Graduate Program : un parcours de recrutement à l’international pour les jeunes talents

S’ils ne font pas partie des leviers RH les plus récents (les premiers programmes datent de la fin des années 80) les Graduate Programs (ou « Leadership Programs »), font partie des outils les plus probants en matière recrutement de candidats à haut potentiel.

S’adressant aux jeunes diplômés, essentiellement de niveau master (bac+5), le Graduate Program offre au recruté un parcours complet d’intégration dans l’entreprise. Durant 2 à 5 ans, le candidat bénéficie d’une formation ainsi que d’un coaching/mentoring tout en effectuant des « rotations » dans divers services de l’entreprise, en France et à l’international.

S’il n’existe pas de législation encadrant les Graduates, la plupart intègrent de 4 à parfois 24 mois de missions à l’étranger. Actuellement l’offre des entreprises françaises tend à s’appuyer sur des dispositifs à même de réduire le coût des expatriations : VIE (Volontariat international en entreprise), alternance ou stage si le graduate suit en parallèle une formation diplômante (MBA, doctorat), CDD ou contrat local plus si il est formé uniquement par l’entreprise.

En savoir plus : Employeur d’expatriés : quel contrat de travail choisir ?

Le Graduate Program : un outil RH au service de la marque employeur

Attirer, puis former les jeunes diplômés pour en faire les cadres dirigeants de demain : tel est le but premier des Graduate Programs. 

Mais, s’adressant aux étudiants d’écoles de commerces, d’ingénieurs ou d’universités françaises ou étrangères, ils offrent également une visibilité à des secteurs parfois mésestimés par ces derniers : industrie, grande distribution ou énergie. 

Dans cet univers très concurrentiel du recrutement, le candidat idéal du Graduate est en effet souvent ultra sollicité : près de 8 fois sur 10 (1) il a décroché son premier emploi moins de 6 mois après l’obtention de son diplôme. Fort de son attractivité, le Graduate Program, donne donc à l’entreprise la possibilité de séduire les candidats « du haut du panier » en leur proposant une ou plusieurs missions (rotations) à l’étranger.

Chaque année, le groupe Carrefour recrute ainsi une trentaine de hauts potentiels en Graduate en leur proposant 2 ans de parcours national et international en Asie, Amérique Latine ou Europe (2).

Attirer et former les futurs dirigeants

Au-delà de stimuler la marque employeur, les Graduates permettent surtout de fidéliser de futurs collaborateurs réputés fuyants. S’ils trouvent facilement un poste, plus de 4 diplômés sur 10 quittent en effet leur premier emploi dans les 20 mois suivant la signature du contrat (3)

Ultra sélectifs, les critères de recrutement du Graduate prennent en compte non seulement les compétences, mais également et évidemment la mobilité et les capacités relationnelles et comportementales (soft skills) du candidat. Cela en fait un outil RH stratégique. 

Toutefois, selon l’Edhec, les Graduates ont des attentes très claires : s’ouvrir à l’international en offrant un coup de boost à leurs compétences et à leur carrière. Pour l’entreprise, le challenge consiste à faire du Graduate, le cadre dirigeant idéal et… fidèle. Le parcours proposé à l’étranger (poste et pays) et les possibilités d’évolution post-programme en France, et à l’international, sont les principaux critères de réussite.

Pour aller plus loin : Salariés à l’étranger : responsabilité juridique de l’employeur

(1) Baromètre 2020 Insertion des jeunes – Apec
(2) Mission de 4 mois à l’étranger
(3) Chiffres Edhec

APRIL International, la protection santé des salariés à l’étranger

CDD, CDI, graduate… depuis plus de 40 ans, APRIL International est au côté des entreprises pour assurer la sécurité des salariés à l’étranger. Mission courte de moins de 90 jours ou plus longue : vous choisissez les garanties individuelles pour votre collaborateur via les packages d’assurance internationale. 

Vous et votre salarié bénéficiez en plus d’un réseau de plus de 260 experts APRIL polyglottes prêts à répondre à tous vos besoins d’accompagnements !

Titre articles poussés
Le plein de conseils & infos pour protéger vos salariés à l’étranger